Archives de
Catégorie : Logiciel libre

Apprendre en liberté

Apprendre en liberté

VerrLogicielBientôt La rentrée ! Les sacs sont  remplis de crayons, règle et cahiers prêt a prendre le départ pour une nouvelle année.  Et au milieu de tout ce matériel, on trouve de plus en plus, de pc, portable et maintenant tablette.

Tel le cadeau des grecs aux Troyens, Microsoft propose de fortes réductions pour leur suite bureautique Office aux enseignants favorisant sa diffusion. La version 365 d’Office utilise désormais un système d’abonnement annuel, ce qui, avec l’évolution des systèmes d’exploitation et les problèmes de compatibilités associés, va pousser alors l’éducation nationale à migrer vers cette nouvelle version (d’autre exemple d’incompatibilité logiciel sur ce billet) . L’entreprise américaine touchera alors une rente permanente financée par notre « générosité fiscale ».

Heureusement, des alternatives libres existent, en voici la liste :

  • Logiciel :
    • Libre Office : Suite bureautique comprenant une traitement de texte, tableau, diaporama
    • Scribus : Logiciel de publication assisté par ordinateur
    • GCompris : Suite ludo-éducative regroupant un ensemble d’activités pour le 1er degré.
    • Open-Sankore : logiciel pour tableau interactif.
  • Poste de travail :
    • Edubuntu : Système d’exploitation complet orienté éducation
    • Toutoulinux : Système d’exploitation léger, permet de réhabiliter des vieux ordinateurs.
  • Serveur :
    • Eole : Personnalisation du système serveur de Ubuntu, réservé à des utilisateurs avertis.

L’adoption de nouveaux logiciels nécessite un investissement en temps supplémentaire. Cependant à long terme, cet effort paye. Les logiciels libres maintiennent  la compatibilité avec les anciens systèmes plus longtemps que les éditeurs propriétaires ( cf Internet Explorer / Firefox pour windows XP).

L’école est un secteur sensible qui détermine la société de demain et les entreprises logicielles l’ont bien compris. Il est important de créer un environnement informatique hétérogène composé de logiciels propriétaire et libre afin que nos enfants découvrent toutes les solutions et choisissent, eux même, leur système préféré.

Massage pour vous

Massage pour vous

Nuvola_apps_korn« Massage pour vous » , c’est l’objet du message de Mr Jean François qui a attiré mon attention ce matin dans ma boite mail.

Curieux de nature et utilisant un système linux moins sensible aux virus exploitant les failles de visualisation   dans la messagerie, j’ouvre le message.

Les premières lignes :

Je suis Monsieur jean François, le Directeur des comptes dans d’une Banque de la place. J’ai une proposition financière et confidentielle à vous faire

me font rapidement déchanter, pas de massage en perspective mais un SCAM , une tentative d’arnaque par messagerie  .

Je tenais donc à informer M. Jean Francois que j’étais au regret ( enfin presque) de décliner son offre de la « somme flottante de 3.950.000dollars usd » et de mettre en garde les internautes de ce type de massage … heu … message.

 

Ecouter la connaissance … c’est reposant !

Ecouter la connaissance … c’est reposant !

ListenWP

Voici un petit site sympa que je vous propose de découvrir : http://listen.hatnote.com/#fr. Il re-transcrit en note de musique l’activité du site Wikipédia.

En fonction du type d’événement ; ajout, modification, suppression,  une note est jouée plus ou moins grave en fonction de l’importance de la modification.

Le résultat est très reposant, proche des musiques Zen. Si la musique est trop peu rythmée à votre gout, ajouter des pays en bas de la page.

Vous pouvez maintenant entendre toutes ses « petites mains » qui font vivre la plus importantes encyclopédie jamais créée.

Vous bougez beaucoup ? Devenez « Cartographieur » !

Vous bougez beaucoup ? Devenez « Cartographieur » !

screenshot_area_2013-07-08_21:52:48

Dans la grande famille des projets participatifs, on trouve, bien sur, la Wikipédia, l’encyclopédie au 1 402 267 articles français, mais connaissez vous OpenStreetmap ?  Ce projet  tente de  cartographier n’importe quel élément sur terre ( Route, chemin, bâtiment, monument, etc …).

Comment ça marche ?

A l’aide d’un éditeur, vous ajoutez, par simple clic, des éléments directement sur la carte (Commerce, point d’intérêt, …).  Pour tracer les routes et chemins, il vous suffit d’installer sur votre téléphone mobile un logiciel qui réalise des traces GPS. Les traces GPS est une liste de coordonnées GPS enregistrées à intervalle régulier. Les appli mobiles les plus utilisées sont, sur Blackberry : bbtracker et sur Android : Mes Parcours .

Pourquoi Openstreetmap alors qu’il y a GoogleMap ?

Contrairement à Google Map qui précise dans ces conditions d’utilisations : « vous n’êtes pas autorisé à : (a) copier, traduire, modifier ou créer des œuvres dérivées du Contenu ni d’aucune partie de celui-ci ; (b) redistribuer, louer, publier, vendre, céder, commercialiser, transférer les Produits ou le Contenu, ni les mettre à la disposition de tiers  » OpenStreetMap offre la totale liberté de modification et d’utilisation de la cartographie.

Des sites comme http://www.maposmatic.org/, ou http://francetopo.fr/ qui se basent sur OpenStreetMap vous permettent de créer des plans de ville ou cartes topographiques 100% gratuites et légales.

Comment participer ?

Rendez-vous sur le site http://openstreetmap.fr/ pour envoyer vos 1eres traces GPS, si cela vous parait encore trop compliqués, vous pouvez envoyer vos fichiers gpx sur l’adresse osm@ordilem.net. Je les ajouterai, en votre nom, sur la carte.

Monnaie Libre : Utopie ou solution d’avenir ?

Monnaie Libre : Utopie ou solution d’avenir ?

MonnaieLibreTout est parti d’un tweet mystérieux reçu un matin de juillet, intitulé : Logiciel libre et Monnaie libre. Ce tweet renvoie vers cette conférence, animée par Stéphane Laborde expliquant le concept d’une monnaie qui utiliserai les logiciels libres pour exister. Je vous invite à regarder la vidéo pour la partie théorique. S. Laborde l’expliquera mieux que moi. En bonus, cette vidéo permet de fixer les idées.

Mon premier reflex fut de me dire que l’idée ne tient pas la route. Réaction normale , car j’analysais le système en fonction du contexte économique actuel. Pour appréhender le concept, il est nécessaire de se faire un reboot, d’oublier les règles actuelles (Terme Geek de la notion de changement de paradigme ).

Le principe d’une monnaie est de quantifier une valeur : un salaire pour la valeur travail ou la valeur d’un objet.  La difficulté réside, à ce stade, dans l’estimation des valeurs, celle-ci étant relative à chaque individu.  La valeur est alors définie en fonction du prix demandé par le vendeur par rapport au niveau d’acceptation de l’acheteur. Comment se prémunir alors des baratineurs ?

Pour les biens matériels, un étalon (pas le canasson)  est donc nécessaire. Le logiciel manipulant les transactions  peut  mettre en ligne à titre indicatif des étalons en fonction de l’endroit (Une bouteille de Cidre vaut plus en Chine qu’en Normandie)  et du temps ( aujourd’hui un minitel vaut moins qu’il y a 20 ans). Le nombre de transactions affinant la valeur sur le même principe que Coyote affine l’emplacement du méchant radar à chaque signalement de conducteur.

Comme vu plus haut, pour que le système fonctionne, il est nécessaire de « rebooter » son esprit. Impossible d’imaginer le faire pour les 7 milliards d’êtres humain. Imaginons donc l’intégration et les interactions possibles avec les actuelles monnaies. Concernant l’intégration, des expériences similaires existent déjà. On les appelle les Systèmes d’échanges locaux. (Cliquer sur le lien pour en savoir plus). Cependant, comme son nom l’indique, ils ne peuvent fonctionner que dans un espace géographiquement restreint. ( Voir l’exemple de la bouteille de Cidre plus haut).

Concernant les interactions avec les autres monnaies, le principe pour les biens matériels s’applique. Quelle valeur je donne à 1 euro que l’on me propose  en échange de la monnaie correspondant au fruit de mon travail ou de la vente de ma collection de pin’s ? Ici et maintenant,  rien, mais demain ?

Pour que ce système éclose ,  plusieurs pré-requis s’imposent (liste non exhaustive) :

  • Une parfaite confiance au système informatique : de la conception du logiciel, au stockage des valeurs en passant par la fiabilité des transactions ( cf : la neutralité du net ). Les règles doivent être les mêmes partout et pour tous.
  • Une maîtrise de chaque individu de l’outil informatique (un peu à l’image du poste radio (ou « transistor » 😉 ) que tout le monde utilise naturellement de nos jours)
  • Une importante évolution des mentalités

Concernant la partie technique, différents projets existent, le plus proche de la philosophie de la monnaie Libre est OpenUDC.

Sur le dernier point,  nous pouvons tous participer à faire évoluer les mentalités en partageant et confrontant nos avis afin que lorsque la technique sera au point, nous soyons prêts à l’adopter.

Il y a une quarantaine d’années, peu de personne pouvait accepter l’idée qu’un ordinateur pourrait tenir dans une poche.  La micro informatique et internet ont changé nos habitudes de consommation. L’échange d’un objet symbole de valeur est de plus en plus souvent remplacé par un simple échange électronique (Carte-bleu, e-payement, virement et bientôt le NFC). Régulièrement les deux environnements rentrent en collision provoquant, tel les plaques tectonique de notre chère Terre,  des pressions de part et d’autre . (cf : Major vs téléchargement illégal).  Nous sommes témoins d’un changement, maintenant à nous de choisir si nous souhaitons y participer ou le subir.

Lecteur de podcast

Lecteur de podcast

miro-logoJe ne vous parlerai pas ici d’itunes, logiciel le plus utilisé pour la lecture des podcasts. Référence certes, mais fermé et qui a peu évolué dans ce domaine.

Comme souvent, une alternative libre existe. Miro (http://www.getmiro.com/) est un logiciel qui en plus d’un agrégateur de flux Podcast à partir de lien internet, vous permet d’en créer un à partir d’une recherche YouTube. Pratique pour suivre vos chaines préférées.

Le défaut, lié a son manque de popularité, est la pauvreté de contenu français sur son portail. (82 podcasts audio quand même au moment ou j’écris ce billet)

Miro est disponible sur les plateformes Linux, Mac et Windows.

Pour ajouter directement le podcast OrdiLem dans votre logiciel Miro fraîchement installé, cliquer la :

Miro Video Player