Internet : Extension de notre monde ou monde purement virtuel ?

Internet : Extension de notre monde ou monde purement virtuel ?

InternetFRDéformation professionnelle, je ne peux m’empêcher de relever les incohérences et d’en chercher une explication. Deux faits récents de l’actualité ont suscité mon interrogation . Tout d’abord l’affaire d’espionnage PRISM qui aux dires de certain n’est pas important . Rappelons, en une phrase (longue … c’est vrai ),  ce qu’est PRISM . Un état décide de mettre sous surveillance les principaux sites internet et plus particulièrement les sites sociaux où des personnes exposent leur vie privée rassurées par des règles dites de confidentialité. Longtemps considéré, par certain, de légende urbaine ou de délire paranoïaque pour d’autre, l’affaire a été révélée et confirmée par un traite, pour certains, ou par un lanceur d’alerte pour d’autres.

Forcé de constater que la majorité des gens se fiche d’être espionnés (avec le fameux argument : je n’ai rien à cacher.) , j’en déduis donc que l’internet est considéré par cette majorité comme un objet, un outil , telle la voiture qui nous sert à aller au travail, et qu’importe si un calculateur de bord enregistre les paramètres de conduite qui seront ensuite consultés par un garagiste.

Le deuxième événement est plus tragique.  Il concerne des parents en Angleterre qui accusent un site internet (ask.com) d’être à l’origine du suicide de leur fille.  Si j’applique cette accusation à l’analogie de la voiture ci dessus,  ces parents accuserait la voiture qui a fauché leur enfant et non le chauffard, en demandant d’interdire la marque de la voiture à l’origine du drame.

La confrontation des deux événements provoque donc un conflit qui m’aurait coloré la vue en bleu si je tournais sous Windows. (Geek-joke).  Soit internet est une partie de ma vie, et dans ce cas PRISM équivaut à l’installation de caméra dans mon domicile. (Même si je n’ai rien à cacher, ça me dérange un petit peu quand même). Et si Internet est détaché de notre vie, on ne peut pas lui attribuer la cause d’un événement mais juste le moyen, ( c’est valable aussi pour la bataille Internet / Major musique et film).

Donc au final, après l’analyse du syslog (Geek-Joke *Nix-Like), quelle conclusion en tirer ? L’internet  est une création de l’homme à mi-chemin entre le frigo et la religion. Tout comme n’import quel objet, l’internet interagi avec notre quotidien, et en fonction de son utilisation il peut avoir des conséquences positive ou négative. Mais comme la religion, qui nous fait faire des mouvements de main en entrant dans certain bâtiment, l’internet peut avoir une emprise plus profonde, régissant certains de nos actes.

Chaque individu doit pouvoir se situer sur cette échelle, pour ma part je positionne le curseur plus prêt du coté religion que du frigo, et vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *